Un Jour Une École en Thaïlande

Nos visites dans les écoles du Monde reprennent du service après deux escales vierges pour cause de vacances en Nouvelle-Calédonie et de procédures compliquées en Australie.

Nous sommes donc arrivés en Thaïlande avec l’envie de voir si le dépaysement général de l’Asie du sud se retrouvait dans les écoles.

Dans ce pays, il est également difficile de rentrer pour assister à des cours. De plus, la barrière de la langue ne facilite pas les choses. Peu de gens parlent l’anglais ou avec un vocabulaire très aléatoire.

Merci les nouveaux réseaux

Heureusement, via les réseaux sociaux, nous avons eu un contact pour être accueillis dans un établissement de Chiang Rai, une ville tout au nord de la Thaïlande, non loin de la frontière laotienne.

Il s’agissait d’une école bilingue Anglais-Thaï. Le top pour nous d’autant que notre hôte avait prévenu ses collègues et nous étions attendus par plusieurs classes.

L’importance de la lecture

Après avoir pris toutes les informations sur l’adresse de l’école, fixé un rendez-vous d’arrivée et commandé le tuk-tuk, nous sommes partis pour visiter l’école.

Le seul problème, c’est que nous ne sommes pas allés à la bonne. Notre contact ne nous a pas donné la bonne adresse.

Nous avons donc attendu devant un établissement, de longues minutes, avant de nous apercevoir de notre erreur. Pourtant, tout coïncidait, l’adresse, la grosse pancarte « école bilingue ».

Intriguée par notre présence, une enseignante est venue nous interroger. Nous lui avons alors expliqué la situation, et cette dernière, après consultation de la direction, nous a autorisés à rentrer.

Le début de la matinée

Au final, nous sommes restés environ 2 heures dans l’école. Nous avons fait le tour des classes, discuté avec certains enseignants, posé les questions qui nous intéressaient et participé à la cérémonie de début de matinée. Par contre, nous n’avons pas pu assister à un moment de classe.

A partir de notre expérience, nous avons donc réalisé cette nouvelle fiche. Pour plus de précisions, nous avons fait des recherches internet complémentaires. Car l’école visitée était privée, de surcroît bilingue, ce qui est loin d’être une généralité en Thaïlande.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *