Mon frère

Juliette et Victor continuent leur « école à la maison sans maison ».

Aujourd’hui, c’était création d’un poème à l’aide d’une trame suggérée par madame Guézingar , l’ancienne maitresse de Juliette.

Car même à la retraite, la maitresse n’oublie pas ses anciennes élèves. Elle nous suit activement pour le plus grand plaisir de Juju. Encore merci.

Enfin, voici le poème de Juliette :

 

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *