Départ imminent

A J-10, nous sommes  » encore là mais déjà un peu partis  » ou  » pas encore partis mais déjà plus là…  » cela dépend des points de vue.

Les derniers jours

Beaucoup de choses ont déjà changé dans notre quotidien.

Nous avons déménagé et loué notre maison depuis une semaine. Nous avons aménagé provisoirement chez nos parents. La voiture d’Émilie est presque vendue. Les enfants et moi-même sommes en vacances et Émilie termine demain.

Nous avons aussi changé nos abonnements téléphoniques et débloqué nos portables. Pendant le tour du monde, Émilie aura un forfait Free illimité qui permet d’appeler (SMS et Appels illimités) depuis les États-Unis, l’Afrique du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande (vers les fixes et mobiles du même pays et de France métropolitaine). Pour les autres pays, nous utiliserons des cartes prépayées achetées sur place.

Les sacs sont également terminés. Au final, nous avons dû rajouter un sac pour tout rentrer. Émilie partira avec un sac 55L et le sac à dos associé (sac de 13l). Pour ma part, j’aurai un sac de 70 litres (+ 10) avec le sac associé (sac de 13l). Le sac supplémentaire sera le sac d’école de Juliette (sac roxy 20l). Les enfants auront chacun, un sac à dos de rando de 15 litres.

De plus, nous avons aussi rencontré nos banques et assurances pour faire le point et partir en toute sécurité.

Que je dis NOUS, je dois surtout remercier Émilie car c’est essentiellement elle qui s’est occupée de la logistique administrative. Mon amour, tu es géniale.

Mon état d’esprit

A l’heure actuelle, je suis impatient de partir voire excité. D’un tempérament calme, je n’ai pas de stress particulier car nous sommes prêts.

« Êtes-vous prêts ? » : cette question nous est posée plusieurs fois par jours depuis quelques mois. Un peu agaçant à la longue mais compréhensible. Alors nous sourions et répondons.

Le départ approchant, beaucoup de choses se bousculent et nous sommes forcément à fond. Notre emploi du temps est quelque peu surchargé. Il me tarde de partir pour que cela se calme. Mais on ne peut pas en vouloir aux gens d’avoir envie de nous voir avant le départ. Cela fait quelque temps que nous commençons à dire au-revoir à nos proches, multipliant les apéritifs et repas. Notre fête du 14 juillet sera forte en émotions. Je pense que ça va être difficile pour nous de ne pas pleurer tant notre entourage est important à nos yeux.

Mais, le jeu n’en vaut-il pas la chandelle ?

Comme le dit l’expression, ce ne sera qu’un « mal pour un bien »

Alors plus que quelques jours et le rêve deviendra réalité.

Bon vent à tous…

François

 

 

5 commentaires

  1. Mamina et papy Hub Répondre

    Mais nous , nous profitons un max de votre présence ces derniers jours puisque nous avons le privilège de vous héberger. Sachez que nous vous soutenons dans votre projet depuis le premier jour , même , si nous savons que vous allez beaucoup nous manquer…On vous aime!!!!

  2. Bayle brigitte Répondre

    Nous sommes de tt cœur avec vous en ce jour qui sera rempli d’émotions
    Profitez a fond de cette expérience extraordinaire
    Nous vous suivrons tte cette année
    Grosses bises a vous 4 et a chacun de vous en particulier
    Gérard et Brigitte

  3. Ingrid Répondre

    Bon vent les fadas!
    On a hâte de vous lire et de vous suivre.
    Régalez vous de chaque minute.
    Les deux petits poissons de la famille vont grandir d’un pas de géant.
    On retiendra quand même qu’un tour du monde se termine en toute logique dans le Gers et que vous serez très vite parmi nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *