Aréquipa et son canyon

Aréquipa la paisible

L’arrivée à Aréquipa après 17h de bus a été synonyme de délivrance. Fatigués, nauséeux à cause de l’altitude, nous avons tout de suite été charmés par l’ambiance de la ville. Ce qui aide pour récupérer.

Nous sommes restés 5 jours dans la région d’Aréquipa : 3 jours pour visiter la ville et 2 jours au canyon del Colca.

Clic on photo for video

Que faire à Aréquipa ?

Le centre-ville d’Aréquipa est beaucoup plus calme et silencieux. La place des Armes (place centrale) est piétonnière ce qui rend ce lieu fort agréable.

Le cadre est aussi magnifique car la ville est entourée de 3 volcans (le Misty, le Chachani et le Picchu Pichhu). Dans chaque rue, on peut voir en fond ces cimes enneigées, c’est superbe.

Aréquipa regorge d’églises et de musées. En effet, cette ville est forte d’une histoire pré et post colonisatrice avec un mixage important des civilisations depuis des siècles. D’après nos différents guides, cette « Ciudad » a été un carrefour économique et philosophique important pour la grande civilisation Inca et les conquistadors espagnols. Ces guides étaient bien sûr complètement objectifs.

Voici ce que nous avons fait en 3 jours :

Le Free Walking Tour.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une visite « gratuite » de 2 heures dans Aréquipa. Cette intervention est réalisée par des étudiants de la ville qui parlent espagnol, français ou anglais.

Elle est complètement gratuite sans incitation à la consommation ou à quelques achats suggérés. Seul un pourboire est le bienvenu pour le guide en fin de visite. De notre côté, nous n’avons pas trouvé de guide francophone donc nous avons travaillé notre espagnol. La visite consiste à découvrir Aréquipa autrement, à aller dans des lieux non référencés dans les Lonely Planet ou Petit futé… Nous avons passé un moment très agréable et notre guide a été très intéressant.

Le Monastère Santa Catalina

Ce lieu est un incontournable à voir à Aréquipa. C’est une ville dans la ville. Pour le visiter, il vaut mieux prendre un guide. Pour 20 solès soit un peu plus de 6€, ce serait dommage de se priver. D’autant que la visite dure une bonne heure et que beaucoup de guides parlent français. Ensuite, on peut rester autant de temps que l’on veut pour se balader dans le monastère. Le calme des lieux est vraiment ressourçant et le cadre superbe. (Prévoir entre 2 et 3 heures).

Le marché

Nous avons également fait un tour au marché du centre d’Aréquipa. Ce dernier n’est pas forcément indiqué dans les guides mais il est vraiment authentique. De plus il se trouve à cinq minutes à pied de la place principale. Pour les gens sensibles aux odeurs, aux bruits et à la foule : s’abstenir (certains se reconnaitront ici). De notre côté, nous avons même mangé là-bas avec les conditions d’hygiène que vous pouvez imaginer. Au final : personne n’a été malade, nous avons très bien mangé (des plats quotidiens péruviens) et nous avons payé 26 solès soit 8€ pour tous les quatre.

Enfin, Aréquipa regorge de petites maisons, hôtels particuliers, patios, recoins fleuris à découvrir en se baladant. La cathédrale est aussi à visiter car c’est l’une des plus grandes d’Amérique du sud. Pour les amateurs de musées, le choix ne manque pas dans cette ville. Mais ce dont on ne se lasse pas, ce sont ces superbes panoramas sur les Andes…

Le Canyon de la Colca

Durant notre séjour à Aréquipa, nous avons fait une petite escapade pour visiter le canyon de la Colca.

Ces gorges sont plus profondes que le « grand canyon » d’Arizona.

Pendant la visite, nous avons vu des paysages superbes avec des cultures en terrasses, des aplombs vertigineux et des panoramas à couper le souffle.

Clic on photo for video

Comment s’y rendre ?

Il est possible depuis Aréquipa d’organiser seul cette visite mais ce n’est pas sûr que ce soit intéressant financièrement car vous serez obligés de partir sur plusieurs jours. Je pense qu’il vaut mieux passer par une agence. Celles-ci ne manquent pas à Aréquipa. Plusieurs formules sont possibles. Elles proposent presque toutes les mêmes lieux:

Le canyon de la Colca en 1 jour : Fast & Furious

Cette formule est la plus économique mais pas la plus reposante. Départ dans la nuit vers 2h 30 du matin. 3h30 de bus pour arriver à l’entrée du Canyon. Visite du canyon pour aller jusqu’au « Mirador del Condor ». Baignades dans des sources d’eau chaude en rentrant. Le bus arrive à Aréquipa vers 18h après une très très longue journée.

Le canyon de la Colca en 2 jours : Solution la plus adéquate avec des enfants.

Le départ se fait à 8h d’Aréquipa et la première partie de la journée est consacrée au trajet jusqu’à la ville de Chivay située à l’entrée du canyon. L’après-midi, une baignade dans des piscines d’eau chaude est proposée pour se décontracter. Après une nuit passée à l’hôtel, la visite du canyon se fait le lendemain matin et le retour sur Aréquipa dans l’après-midi. Cette excursion permet de prendre son temps.C’est celle que nous avons choisie.

Le Canyon de la Colca en 3 jours : Pour les marcheurs et passionnés de trek.

Les lieux visités sont les mêmes avec en plus un trek de 2 jours pour aller de la crête jusqu’au fond du canyon dormir dans une oasis paradisiaque. Mieux vaut être préparé physiquement car la remontée est difficile.

Prendre ses précautions

Pour aller d’Aréquipa au canyon, il faut emprunter une route qui monte jusqu’à 4900m, altitude à laquelle nous sommes peu habitués. Pour éviter les désagréments liés à l’altitude (maux de tête, nausées, vomissement…), il faut bien s’hydrater, mâcher de la coca ou des bonbons de cette même plante.

Malgré certains désagréments, cette visite vaut vraiment le détour. Nous vous la conseillons. Pour ma part, j’ai adoré voir les condors voler. Ce sont des animaux majestueux.

Pour conclure, ces quelques jours dans la région d’Aréquipa nous ont permis de nous acclimater à l’altitude afin de pouvoir monter jusqu’au Machu Picchu, l’INCONTOURNABLE. Cette étape nous tient vraiment à cœur et nous sommes vraiment impatients. Pour Emilie, c’est un rêve qui va se réaliser…

5 commentaires

  1. Garcia Répondre

    Cc c est magnifique ce que vous faites. Moi aussi suis comme Emilie c est mon rêve le Pérou et j espère le realiser comme celui de faire un treck au Népal. Gbisous et merci de nous faire rêver. Anita de chez Marie Pellier pour t’en souvenir

  2. Douat Répondre

    MAGNIFIQUE !
    J’adore ces paysages, merci à vous de nous les faire partager!
    Bisou à tous les 4

  3. Mamina et papy Hub Répondre

    Bravo François , un travail de pro qui nous permet de voyager avec vous.

  4. Tatie T Répondre

    Bien mieux que Nicolas H, ce reportage mon Frère. Tu seras Ministre de l’ecologie et du tourisme un jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *